Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Nos corps jugés

          Myriam a 17 ans. Myriam est au début de sa vie, de ses envies, de ses désirs. Myriam devrait pouvoir regarder l'avenir avec confiance... mais Myriam a été violée. En cette année 1978, le "procès du viol" mené à Aix par l'avocate Gisèle Halimi fait grand bruit. Mais la réalité est encore loin du compte et Myriam s'enferme dans le silence. Plus coupable que victime. D'ailleurs lorsqu'enfin elle ose parler, ose dire ce que ce garçon, soi-disant bien sous tous rapports, lui a fait, elle ne récolte que l'incompréhension et le rejet de la part de ses parents. Ne serait-ce pas elle la fautive ? Ne lui avait-on pas dit de se tenir éloignée des hommes tant qu'elle n'aurait pas fini ses études ? Elle a joué avec le feu, s'y est brûlée... qu'elle se débrouille ! Sauf que les mouvements féministes sont en pleine éclosion, que les idées bousculent les certitudes, que les vieux schémas patriarcaux se fissurent et que la sororité n'est p

Derniers articles

Nos étés sauvages

Un jardin gros comme l’univers

Des sauvages et des hommes

Homère in the city

L'expédition rocambolesque du professeur Schmetterling

Vendredi dans la peau de ma prof

Furia

Des jours comme ça

Plume et l’ombre du dragon

Passionnément, à la folie, à la folie